shopclues coupons

godaddy promo code renewal

pizza hut india

globalnin

Index / News / eSport et Pokémon: Développement

eSport et Pokémon: Développement

Article original par Kevin « monk » Dong

 

Une des plus grandes questions posées par les joueurs VGC est « Qu’a besoin Pokémon pour devenir eSport?« . Quand Kevin a regardé de plus près le circuit, quelques problèmes se sont dessinés:

  1. La visibilité est un gros problème, spécialement pour les équipes qui ont besoin de prendre des décisions économiques et de devoir vendre leur marque à des sponsors.
  2. Le jeu a trop d’éléments liés à la RNG (Coups critiques, Gel sur Laser Glace…). Heureusement, Hearthstone existe, ce qui prouve qu’un eSport n’a pas besoin d’être basé 100% sur le talent.
  3. La communauté générale de l’eSport ne considère pas Pokémon comme un jeu compétitif. De nombreux joueurs du milieu ont grandi en jouant à RBJ et ne voient que la partie 1v1 (OU, UU, etc…) du jeu. Généralement peu de gens connaissent le VGC, qui a peu de visibilité.
  4. Les équipes ont peur de tâcher leur réputation en investissant dans un jeu « moins compétitif ». C’est très grandement en partie du #3.

Telles étaient les premiers problèmes qu’il a remarqué. Malgré tout, depuis qu’il connaît mieux la communauté et qu’il a joué quelques parties, un autre problème apparut qui semblait empêcher le jeu de devenir eSport.

  1. Il y a trop de contraintes pour pouvoir participer aux évènements et se qualifier pour les Worlds. La route jusqu’au développement paraît floue.

Barrières au progrès

Premièrement, enlevons toutes les contraintes évidentes. Mémoriser les Pokémon, les movesets, les stratégies, statistiques etc… est un gros travail à fournir mais pas plus que les autres eSports. Le Breed/Soft Reset est extrêmement long et « tricher » y est presque encouragé mais ce n’est pas quelque chose que la communauté peut contrôler.

Quelque chose que la communauté peut contrôler, par contre, est le manque d’informations organisées à propos du jeu. Dans tous les jeux eSports, il y a énormément d’informations qui peuvent être trouvées sur le web sous la forme de guides constants ou tout simplement de contenu. Le plus important reste les Wikipédia des jeux eSports. Bien que Bulbapedia ou Serebii existent (Poképédia, Pokébip pour les français), il n’y a nulle part ou trouver un site avec des informations basiques sur le VGC. Kevin, étant un nouveau joueur, a eu beaucoup de difficultés à trouver des informations basiques sur les movesets, les contre aux Pokémon, et sur le métagame. Quelque chose comme des analyses Smogon sur le top 50 des Pokémon les plus utilisés en VGC pourrait être utile. Bien qu’il y ait beaucoup de Youtubeurs qui proposent des guides récurrents etc.., ils sont bien moins efficaces que ceux écrits.

  • Ils sont dépassés bien plus vite que les guides textuels car c’est impossible de les changer
  • Ils servent comme une petite référence quand vous voulez juste mettre au clair quelque chose
  • Ils sont généralement moins complets ou organisés comme on pourrait le vouloir.
  • Ils ne sont pas en lien à un point commun et donc sont plus difficiles à trouver.

L’importance des informations

Le thème des guides et des Reports est aussi arrivé récemment, plus spécialement la différence entre les reports payants/gratuits. La position de Kevin sur le problème et que, même si il est totalement d’accord avec les joueurs qui font payer leurs reports, car c’est commun dans le monde de l’eSport, Pokémon a besoin de reports gratuits. Quand il regarde les autres jeux eSports, Kevin veut toujours voir ce qu’utilisent les pros et s’inspire souvent des stratégies jouées en tournoi pour lui-même. Généralement c’est facile même sans aide particulière, mais d’autres fois, vous aurez besoin des replays ou de la liste des cartes du deck. Heureusement, dans d’autres jeux, partager les replays n’est pas rare et dans Hearthstone, partager la liste des decks est totalement normal. En VGC, les tournois ne donnent que les Pokémon, sans les répartitions d’EV, natures ou les attaques. Et même si Kevin comprend entièrement pourquoi ne pas partager ces informations, il joue moins car il n’a pas d’équipes ayant fait de bons résultats à tester.

En plus du manque de guides, le manque de forums sensés est un autre gros problème pour le développement du jeu. La majorité des autres jeux eSports utilise des sites tels que Reddit comme leur première méthode de communication publique. Et même si les forums Smogon existent, ils ne sont pas idéaux pour transmettre des informations et promouvoir des discussions à cause de leur inactivité générale. Etant un joueur nouveau, Kevin était dans une impasse quand il avait des question à propos du jeu et le manque de forums ne faisait que accentuer son sentiment que la communauté n’était pas très active. En ce moment, toutes les discussions sur le VGC se passent sur Twitter, une plateforme qui limite les messages a 140 caractères. Ce n’est pas un espace adapté pour discuter. C’est impossible de communiquer clairement à propos d’idées avec une telle restriction quand vous pouvez totalement écrire un article complet dessus. En plus, cela donne aux joueurs populaires encore plus de poids sur le jeu qu’ils ne devraient en avoir. Les conversations sont souvent:

  1. Un joueur populaire donne son opinion
  2. Trop difficile de contredire cette opinion en 140 caractères
  3. Tout les abonnés des joueurs suivent cette opinion, ce qui donne l’impression que tout le monde est d’accord avec

Il n’y a pas que ça, une personne normale n’a aucun moyen de faire remonter des problèmes ou des sujets de discussion pour la communauté. Au contraire, des articles bien écrits et bien pensés peuvent être facilement remonté et devenir l’article le plus populaire chez certaines communautés eSports.

Diffusions

Prochain point, l’état des diffusions de Pokémon. Le plus gros problème est que ces évènements sont très peu annoncés. Etant inconnu, Kevin devait regarder les Twitter des joueurs connus. Cela lui demande de:

  1. Avoir Twitter
  2. Suivre les joueurs populaires
  3. Regarder Twitter pendant ces moments

Il y a aussi quelques problèmes mineurs qui atteignent les streams, même si la majorité d’entre eux ne sont pas sous le controle de la communauté.

  • Pas de possibilité de tchat. Kevin comprend pourquoi cela est fait, mais pour ceux qui sont familiers avec Twitch savent que le tchat est la moitié du fun de Twitch.
  • Les longs délais entre les matchs. Ceci est dû au système des rondes suisses, mais c’est mauvais pour les viewers et spécialement pour ceux qui viennent de commencer.
  • Commentateurs: c’est quelque chose avec laquelle chaque eSport a des problèmes au début mais il y a besoin d’avoir un niveau plus élevé pour qu’ils puissent parler des aspects intéressants du jeu d’une bonne manière.

Image associée

Pensées finales

Après avoir identifié tous les problèmes, la prochaine question logique est comment la communauté peut aider à les résoudre. Kevin pense que le prochain pas le plus important dans le développement du VGC est un site central pour la communauté, contenant les  fonctionnalités suivantes:

  • News
  • Articles: Stratégie, Reports, Brief et Débrief des tournois
  • Des analyses des Pokémon viables en VGC style Smogon
  • Liens pour tous les contenus qui peuvent être trouvés sur Internet comme les chaînes YouTube
  • Un forum actif pour des discussions que même les joueurs les plus aguerris pevent utiliser
  • Liens pour les streameurs Twitch qui proposent des streams au moment même.
  • Calendrier des évènements prochains

En exemple, teamliquid.net a commencé comme le site principal pour StarCraft I et est resté un point essentiel pour StarCraft II, le premier eSport moderne. Ce site a toutes les fonctionnalités que veut la communauté et s’est adapté au fil des années à ce dont avait besoin la communauté. Après cela, Team Liquid est devenu l’une des meilleures équipes eSports mais ça, c’est une autre histoire.

Que pensez-vous de opinions donnés dans cet article? Laissez-nous savoir si vous aimez ou n’aimez pas, et pourquoi cela dans la section commentaires en-dessous!

A propos dragon_XZ02

Check Also

Overused Smogon – Cancrelove/Pheromosa Suspect test !

Ce jour est finalement arrivé. Cinq mois après l’arrivée de la septième génération de Pokémon …

2 Commentaires

  1. Oui, il y a clairement un gros problème au niveau de la communauté francophone. La communauté anglophone ? J’en sais rien, je suis très nul en Anglais et j’ai pas envie de faire des copier-coller de pavés sur Google Traduction. J’ai découvert le VGC en 2014 par hasard grâce à Twitch où il y avait la diffusion de matchs (Pachirisu <3 ^^') J'ai eu envie de me mettre au VGC mais j'ai jamais pu m'y mettre parce que je ne vois jamais de guide/astuce en français et parce qu'on se sent perdu dans tous les différents types de tournois.
    J'espère que tout cela s'arrangera d'ici quelques temps et notamment grâce à ce site ^^

    • En francophonie, je pense que c’est avant tout un problème de mentalité. Il y a des petits groupes en place mais très peu d’endroit faciles d’accès pour qu’un nouveau joueur puisse s’y sentir bien. Par exemple, j’ai l’impression que les nouveaux joueurs sont parfois très mal accueillis notamment sur les streams juste parce qu’ils sont « ignorants ». Ce qui, entre nous, n’aide en rien à l’extension de la communauté.

      Après je suis pas sociologue ou professionnel en communauté. Mais voilà, selon moi si les gens veulent plus de gros tournois en France à mon avis c’est par là qu’il faut creuser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *